Introduction

Ségur de la Santé – Hôpital de Bayeux : des investissements massifs

Ségur de la Santé – Hôpital de Bayeux : des investissements massifs

Le ministre de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran a dévoilé aujourd’hui à Gisors, dans l’Eure les grandes lignes du plan d’investissement du Ségur de la Santé pour la Normandie.

« Sur le territoire du Bessin et de la Côte de Nacre, des investissements essentiels sont confirmés. C’est l’avenir de notre territoire qui est en jeu. Une offre de soins adaptée, pour tous, c’est le défi que nous relevons. Les investissements annoncés aujourd’hui dans le cadre du Ségur confirment également la volonté politique de préserver les structures de proximité, au 1er rang desquelles l’Hôpital de Bayeux qui se voit doter d’une enveloppe d’investissement de plus de 6 millions d’euros permettant la création de trois pôles. Sans oublier nos aînés avec la rénovation complète d’EHPAD, notamment à Bayeux et Douvres-la-Délivrande. »

Bertrand Bouyx, député de la 5e Circonscription du Calvados.

  • Centre Hospitalier Aunay-Bayeux : réaménagement des sites du centre hospitalier permettant la création de 3 pôles : courts séjours, gériatrie et soins externes, psychiatrie.

Montant : 6 754 993€

  • EHPAD de Douvres-la-Délivrande : Reconstruction de l’établissement.

Montant : 2 000 000€

  • EHPAD de Bayeux : reconstruction neuve de l’EHPAD de Bayeux

Montant : 5,1 millions (Ségur) / 5,1 millions (Département du Calvados)

Le Ségur de la santé prévoit un investissement inédit, massif et ambitieux de
19 milliards d’euros pour la période 2021-2030. Inédit et massif, parce qu’il dépasse largement les précédents plans d’investissement en santé, Hôpital 2007 (6 milliards
d’euros) et Hôpital 2012 (2,5 milliards d’euros). Ambitieux par son périmètre car en
investissant tant dans les établissements de santé que dans le secteur médico-social,
en faisant du numérique une priorité et en restaurant les capacités financières des
établissements, il permettra au système de santé d’affronter les enjeux sociétaux
de demain.

En déclinaison du Ségur, le Premier ministre a attribué le 10 mars 2021 un montant
historique de 583 M€ de crédits d’investissement à la Normandie, et l’ARS a publié
sur cette base un appel à manifestation d’intérêt dès le 2 avril 2021 auprès de
tous les établissements de santé. Le 19 juillet 2021, le conseil régional a approuvé
l’attribution d’une enveloppe de 200 millions d’euros sur la période 2021-2030 afin
d’accompagner les projets d’investissement structurants des établissements de
santé normands liés à l’attractivité, à la formation, à la recherche et à l’enseignement
supérieur dans le cadre d’une articulation avec l’ARS Normandie et le plan
d’investissement du Ségur santé.

Ce plan régional d’investissement sera mené en étroite articulation avec les
professionnels de santé libéraux exerçant en ville et avec les collectivités.