Introduction

VŒUX 2022

VŒUX 2022

« Il faudrait que la joie soit paisible. Il faudrait que la joie soit une chose habituelle et tout à fait paisible, et non pas batailleuse et passionnée. »

Jean Giono, Que ma joie demeure



Chères habitantes et chers habitants de la Côte de Nacre et du Bessin,

J’aurais dû réunir aujourd’hui nombre d’entre vous autour d’un moment traditionnel et convivial à l’occasion de la cérémonie des vœux. La situation sanitaire qui nous affecte tous a encore une fois bouleversé nos projets. A l’issue de ces longs mois d’épidémie, la société est fatiguée, les corps et les esprits ressentent le poids des peurs et des contraintes imposées par les événements.

Mais cette période de crise a aussi révélé le meilleur de notre société, notre capacité à nous adapter, notre aptitude à aller chercher individuellement au plus profond de nous même des forces insoupçonnées. Individuellement, chacun à notre place, nous avons fait notre possible, notre part, au service de tous. Gestes barrières, solidarité, entraide : c’est souvent localement, dans nos familles et dans nos voisinages que la France a montré le meilleur d’elle-même. Je ne doute pas qu’une fois cette sombre période derrière nous, notre société continuera à faire vivre cette fraternité qui fonde notre République.

Collectivement, beaucoup a été fait et les Françaises et les Français peuvent être fiers de l’exemple donné au monde entier. Aujourd’hui, l’immense majorité d’entre nous est vaccinée. Il faut poursuivre cet effort et continuer de convaincre celles et ceux qui, pour des raisons qui leur appartiennent et que je ne souhaite pas juger, continuent de refuser de participer à cette effort citoyen. La santé publique, c’est la santé de tous. Personne n’est une île. A l’heure où les réseaux sociaux nous connectent pour le meilleur et pour le pire, je souhaite que chacun comprenne que la santé de chacun est l’affaire de tous. Nous sommes connectés par un lien plus fort que tout : l’intérêt général. Liberté individuelle et responsabilité collective ne doivent pas s’opposer. Je souhaite pour cette année que chacun revienne à des sentiments empreints de raison et de solidarité.

Au-delà de la crise sanitaire dont on espère la fin dans les mois qui viennent, la vie doit continuer. La majorité et le gouvernement s’y emploient. Nous avons aujourd’hui des raisons valables d’envisager l’avenir avec confiance. La vie sociale, la culture et la vie économique montrent des signes encourageants de reprise et je suis certain que la force vitale de notre Nation saura faire fructifier ces bourgeons d’espoir. Nous sommes au travail. La vie continue. Et nous sortirons plus forts de cette épreuve.

Je souhaite également que la Démocratie sorte gagnante de cette crise. Cela passera par le respect du dialogue, des institutions et de notre cadre de vie commun. Cela passera également par le refus inflexible de la violence.

Je veux également avoir une pensée pour celles et ceux qui nous ont quitté durant l’année 2021. Les familles ont été durement touchées et toutes mes pensées les accompagnent au quotidien dans l’exercice de ma mission.

Au moment de vous souhaiter mes meilleurs vœux pour cette année 2022, je veux vous redire ma fierté d’être Français, de compter parmi mes concitoyens autant de femmes et d’hommes qui portent haut les valeurs de notre République : Liberté, Egalité, Fraternité.

Je veux enfin, à toutes, à tous, à vos familles et à vos proches, vous souhaiter une année 2022 faite de joies familiales, de rencontres enrichissantes et de réussites personnelles et collectives.

Tous mes vœux de santé et de bonheur.

Bertrand Bouyx, Député de la 5e circonscription du Calvados.