Introduction

BAYEUX ET PORT-EN-BESSIN « PETITES VILLES DE DEMAIN »

BAYEUX ET PORT-EN-BESSIN « PETITES VILLES DE DEMAIN »

J’ai eu le plaisir d’assister mardi 06 avril à la signature de la convention « Petites Villes de demain » au siège de Bayeux Intercom en présence de Monsieur le Préfet Philippe Court, du Président du Département du Calvados, Monsieur Jean-Léonce Dupont et des élus du territoire. Bayeux et Port-en-Bessin sont lauréates de cette initiative de l’Etat en direction des territoires.

Les projets présentés par les communes et les intercommunalités sont de grande qualité et témoignent à la fois du dynamisme de nos centres urbains mais également de l’ambition et de la conviction de nos élus de terrain.

Sur la Côte de Nacre et le Bessin, ce sont 12 villes qui vont voir leurs projets accompagnés et soutenus par l’État.

Courseulles-sur-Mer

Douvres-la-Délivrande

Luc-sur-Mer

Caumont-sur-Aure

Bayeux

Port-en-Bessin

Isigny-sur-Mer

Balleroy-sur-Drôme

Le Molay-Littry

Grandcamp-Maisy

Trévières

Creully-sur-Seulles

 

Petites villes de demain vise à améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentour, en accompagnant les collectivités dans des trajectoires dynamiques et respectueuses de l’environnement.  Le programme a pour objectif de donner aux élus des villes et leurs intercommunalités de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralités les moyens de concrétiser leurs projets de territoire.

Au travers de Petites villes de demain, l’Etat et les partenaires du programme viennent soutenir et faciliter les dynamiques de transition déjà engagées dans certains territoires. L’Agence nationale de cohésion des territoires pilote la mise en œuvre de ce programme, au plus près du terrain et des habitants, grâce à ses délégués territoriaux, les préfets de département.

Le programme s’organise autour de 3 piliers :

  • Le soutien en ingénierie pour donner aux collectivités les moyens de définir et mettre en œuvre leur projet de territoire, en particulier par la mobilisation des acteurs de l’ingénierie dans chaque territoire, le renforcement des équipes (par exemple avec une subvention d’un poste de chef de projet jusqu’à 75% et une aide au recrutement de ce chef de projet dédié au projet de territoire), ou encore l’apport d’expertise grâce au financement d’études et de diagnostics, tant sur le plan stratégique que pour des missions d’AMO sur des actions opérationnelles (par exemple, projet de réhabilitation de friche en centre-ville).
  • L’accès à un réseau, grâce au Club Petites villes de demain, pour favoriser l’innovation, l’échange d’expériences et le partage de bonnes pratiques entre acteurs du programme. Ce Club des Petites villes de demain est en phase de co-construction au premier semestre 2021 avec les collectivités du programme. Pour suivre l’actualité : (ajouter lien vers la section Actu)
  • Des financements sur des mesures thématiques ciblées mobilisées en fonction du projet de territoire et des actions à mettre en place permettant ainsi à l’Etat et à ses partenaires d’apporter une réponse précise à chaque besoin spécifique.

Ainsi, l’élu est accompagné tout au long de son projet, de l’idée aux impacts : apport en compétences, réseau pour s’inspirer et affiner ses idées, des financements supplémentaires, et enfin des impacts appréciés et valorisés.