Introduction

14 MAI 2020 : PLAN DE SAUVETAGE POUR LE TOURISME !

14 MAI 2020 : PLAN DE SAUVETAGE POUR LE TOURISME !

L’économie de la France est durement impactée par l’épidémie de COVID-19. L’économie de la France, ce sont d’abord les femmes et les hommes qui travaillent, salariés, entrepreneurs, indépendants. C’est à eux qu’il faut penser. Le tourisme est un secteur important de l’économie française. Il est stratégique à plus d’un titre et revêt sur notre territoire une importance toute particulière.

C’est donc avec détermination, pragmatisme et volontarisme que le gouvernement a dévoilé aujourd’hui un plan de relance pour le tourisme et ses acteurs. Ce plan est sans précédent, par son ampleur et son ambition : 18 milliards d’euros.

Je suis heureux de constater qu’il résulte d’une réflexion et d’un travail collectif. Les propositions remontées du terrain par les acteurs du tourisme tout au long de la crise et avec lesquels je suis resté en lien direct et constant ont été entendues. De la même manière, un certain nombre des mesures parmi les 150 qui étaient proposées par le groupe d’études parlementaire auquel j’ai l’honneur d’appartenir avait soumis au gouvernement ont été reprises. Je veux saluer le travail de ce groupe et de sa Présidente, Pascale Fontenel-Personne, Députée de la Sarthe.

La saison qui arrive sera déterminante et le plan présenté aujourd’hui est une première étape qui doit permettre au secteur tout entier de traverser cette tempête. Ce plan est évolutif et il est voué à s’adapter en fonction des circonstances. Le volet social notamment doit être dévoilé très prochainement. Il doit favoriser les familles qui ont vécu dans les conditions les plus difficiles la période de confinement tout en favorisant la reprise de l’activité économique.

Les Françaises et les Français doivent pouvoir partir en vacances. Comme l’a déclaré le Premier Ministre : « Il est raisonnable de penser que les Français pourront partir en vacances en juillet et en août ». La France est et doit rester la 1ère destination du monde. Et d’abord pour les Français eux-mêmes. Je me permets donc d’inviter la France entière à venir profiter de la douceur Normande en juillet et en août.

Les principales mesures du plan de sauvetage :

1- Le dispositif de prêts garantis par l’État (PGE) est renforcé pour le secteur du tourisme et de la restauration. Les meilleurs mois d’activité de l’année dernière seront pris en compte comme calcul de référence.

2- L’accès des entreprises du secteur au Fonds de solidarité est prolongé jusqu’à la fin de l’année 2020.

3- Les banques se sont engagées à reporter les échéances de prêts sur douze mois et non six mois. L’exonération de cotisation est prolongée jusqu’à la fin de la fermeture des établissements. Un crédit de cotisation de 20% est accordé pour accompagner la reprise.

4-Les entreprises du tourisme pourront continuer de recourir au chômage partiel dans les mêmes conditions qu’aujourd’hui au moins jusqu’à fin septembre 2020. Au-delà, le chômage partiel leur restera ouvert si leur activité reprend trop lentement.

5- L’État va mobiliser un plan d’investissements en fonds propres de 1,3 milliard d’euros à travers Bpifrance et la Caisse des dépôts. Ils généreront des investissements privés pour un total d’environ 7 milliards d’euros de financements, notamment dans le tourisme durable. Les collectivités locales pourront aussi prévoir des allégements de taxe de séjour et d’autres dégrèvements fiscaux.

6- Le plafond journalier des tickets-restaurants est doublé, de 19 à 38 euros. Ils seront utilisables le week-end.

IMPORTANT : Le gouvernement a mis un place un guichet unique en ligne pour répondre rapidement et efficacement à l’urgence
Rendez-vous sur https://plan-tourisme.fr